GS1 et le NFC Forum s’associent pour accélérer la pénétration des étiquettes RFID dans la distribution.

Voilà une nouvelle qui devrait faire du bruit ! GS1 et le NFC Forum signent un accord de collaboration qui prévoit d’étudier les modalités techniques d’une convergence EPC/NFC. Ce rapprochement des deux organisations mères des standards EPC  – Electronic Product Code – et NFC – Near Field Communication – représente un point de passage important en vue de la généralisation de la RFID dans le commerce.

EPC, NFC les deux facettes de la RFID pour le commerce

C’est un fait mal identifié par les enseignes, mais ce que l’on nomme généralement « RFID » regroupe deux réalités bien distinctes pour les métiers du commerce. Il y d’un côté la technologie EPC, le code-barres électronique, qui équipera près de deux milliards d’articles commercialisées en 2012 : bijoux, vêtements, articles de sport, capsules de café, etc. Et de l’autre, le NFC, embarqué progressivement dans les téléphones mobiles du grand public. L’EPC émane d’une initiative endogène au secteur de la distribution, en quête d’automatisation et de visibilité sur la chaîne d’approvisionnement. Le NFC, lui a été développé par les acteurs de l’électronique, des  télécommunications et des transactions bancaires. Il vise à doter l’individu de nouveaux moyens d’interaction grâce à son mobile, dont le fameux « paiement sans contact ». Ainsi, les pré-requis fonctionnels à l’origine de ces deux technologies ont façonné des choix techniques différents. Une étiquette EPC ne communique pas avec un téléphone NFC et vice-versa.

De nouvelles formes d’interactions avec le consommateur

Ces deux technologies, portées par leurs propres dynamiques de marché, laissent pourtant entrevoir des points de recouvrements fonctionnels importants autour des nouvelles formes d’interactions avec les consommateurs.

Déjà, avec le marquage EPC des articles, ce sont de nouvelles formes d’expériences client qui émergent en magasin avec l’apparition de présentoirs, étagères, miroirs, ou encore cabines d’essayage « intelligentes ». Ces solutions proposent d’interagir dynamiquement avec le client : il se saisit d’un produit, ou l’essaye, et les écrans interactifs situés à proximité lui délivrent une information contextualisée. Cette capacité est radicalement nouvelle pour le commerce physique alors qu’elle constitue l’un des avantages comparatifs majeurs du commerce en ligne. Elle est mise à profit dans les expériences recensées pour : délivrer de l’information sur le produit, informer sur sa disponibilité, publier des avis client, faire de la vente croisée, proposer un essayage virtuel, un achat en ligne ou…l’assistance d’un vendeur. Ces expériences préfigurent donc d’une possibilité nouvelle, celle d’importer l’intelligence des sites Internet marchands au sein de l’espace du magasin. A bien y réfléchir, il s’agit d’une rupture assez radicale qui décloisonne les environnements de shopping en ligne et de shopping en magasin. L’expérience client se trouve ainsi enrichie par la combinaison, en un même lieu, des deux environnements de shopping.

L’ouverture d’un concept store d’une célèbre marque de mode en plein centre de Londres prévu pour septembre prochain permettra de mettre en lumière ces innovations dans le magasin. On en reparlera alors ici.

Convergence en vue

La convergence de l’EPC avec le NFC, c’est-à-dire la possibilité des téléphones grand public de capturer, d’un simple geste, l’identité des produits ouvrirait bien davantage encore le champ des possibles.  Les mobiliers EPC « intelligents » peuvent changer notre rapport aux magasins. Les interfaces individuelles, comme les mobiles ou tablettes NFC changerons notre rapport aux produits, dans notre vie quotidienne. Déjà avec les codes-barres, les consommateurs s’essayent à l’interaction produit, pour connaître son bilan écologique, accéder à des recettes de cuisine ou constituer une liste de course. La simplicité d’usage que porte la RFID promet de populariser bien davantage ces pratiques naissantes.

En somme, le travail conjoint entre GS1 et le NFC Forum cherchera à décloisonner les deux technologies RFID qui s’introduisent progressivement dans l’univers du commerce. Cette convergence permettra à une seule « étiquette » produit de couvrir toutes les fonctions d’identification (logistique, inventaire, passage en caisse), de sécurisation (antivol, anti-contrefaçon) et d’interactivité client (magasin intelligent, applications mobiles). Chacun est invité à mesurer l’importance d’une telle perspective pour son propre métier…et à contribuer aux travaux à venir en conséquence !

About these ads
Galerie | Ce contenu a été publié dans Analyse, débat, Communiqué, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à GS1 et le NFC Forum s’associent pour accélérer la pénétration des étiquettes RFID dans la distribution.

  1. Marc dit :

    Merci Stéphane, c’est une étape importante en effet.
    N’hésitez-pas à visiter un autre blog GS1 dédié, celui-ci, aux applications B2C.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s