Dans la bijouterie, un business case en or.

Les dirigeants de l’enseigne Cléor, Gilles Bennejean et Aurélien Sénéchal ont pris la parole lors du RFID Congress à Lille en Octobre 2011. Si l’on revient sur leur exposé  pour inaugurer ce Blog, c’est qu’il s’agit d’un témoignage utilisateur rare, de par la netteté des perspectives qu’il trace pour tout un secteur d’activité.

On le savait depuis 2010, Cléor est, après Géant Casino, la seconde enseigne française de la bijouterie à utiliser la RFID dans ses magasins. Dans ce secteur, les inventaires tournants sont particulièrement longs et pénibles à réaliser. Ils nécessitent de  déstructurer la vitrine avant de comptabiliser scrupuleusement les pièces et de recomposer la vitrine à l’identique. Cette opération prend des heures !  « Avec la RFID nous évitons de mener ces opérations qui agissent comme des repoussoirs auprès de notre clientèle ; nos équipes sont ainsi délestées de ces tâches administratives et redeviennent des vendeurs à part entière » expliquait Gilles Bennejean.

Tout est dit en peu de mots. La disponibilité des vendeurs…et des produits est au cœur du modèle d’usage de la RFID dans ce secteur.

L’enseigne est allé au bout de sa logique et a réussi à supprimer purement et simplement ces processus d’inventaire. Ces opérations, pourtant rendues bien plus indolores avec l’apparition de lecteurs manuels RFID  (voir vidéo ci-dessous), n’ont plus lieu d’être. L’enseigne a breveté et déployé un modèle de « vitrine intelligente » qui permet des relevés de stock automatiques et temps réels. « Nous pouvons désormais contrôler notre merchandising, faciliter le réassort de nos vitrines et sécuriser davantage nos lieux de vente».  Et ça marche ! L’enseigne Cléor affiche sur 2011 une croissance insolente (+18% de CA à périmètre constant) dans un marché de la bijouterie en berne (-2%). Avec une sincérité étonnante, ses dirigeants reconnaissent la part prépondérante de la RFID dans cette réussite.

On résume: voilà donc une technologie qui recentre le bijoutier sur son métier, qui augmente son chiffre d’affaire et qui optimise sa marge.

Les dirigeants de Cléor affichent l’air réjoui de ceux qui ont conscience d’avoir fait avancer leur entreprise d’un pas de géant. Dans leur bouche, la RFID sonne comme une sorte d’évidence.

Voilà, en tout cas, de quoi interpeller la concurrence.

Galerie | Cet article, publié dans Témoignage utilisateur, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s