Ron Johnson, CEO de JC Penney : «Nous sommes en train d’amener la RFID à nos clients ».

 Ron Johnson, l’homme qui a fait les Apple Stores, et qui préside désormais à la destinée du distributeur américain JC Penney, s’est exprimé cet été sur le projet de transformation à l’œuvre au sein de son enseigne. Comme un écho à notre précédent post, il désigne la RFID et le Fast Checkout, comme le nouvel horizon de ses points de vente. Son interview, à l’occasion des Brainstrom Tech 2012 organisés par le magazine Fortune, est passionnante pour qui s’intéresse aux stratégies d’enseignes et aux nouvelles technologies. Il y évoque le retour à une politique commerciale plus respectueuse des clients et des marques, sa stratégie de rationalisation du système d’information, et quelques traits caractéristiques de sa méthode de conduite du changement.

 Extraits (sur l’EPC) choisis :

« Nous faisons ce qu’aucun distributeur n’a encore complètement  achevé : d’ici au 1er février prochain, 100% de nos produits seront dotés d’étiquettes RFID. Jusqu’à présent, les distributeurs utilisaient la RFID pour répondre à des visées exclusivement internes, comme les opérations d’inventaire et la gestion du stock. Nous, nous sommes en train d’amener cette technologie à nos clients. Mon objectif pour la fin 2013 est d’éliminer les caisses… Pensez à un magasin sans caisse. Pouvez-vous imaginer un supermarché Target sans une ligne de caisses ? Nous consacrons à l’encaissement 10% de nos dépenses totales : un demi-milliard de dollars par an ! Et bien, nous allons procéder avec la technologie. Et tout l’investissement en ressource humaine, nous allons le consacrer au service. Lorsque vous entrez dans un Apple Store, vous faites l’expérience d’un contact riche, plein d’affinités avec le personnel. Dans la plupart des autres magasins, tout ce que vous voyez, ce sont des gens qui exécutent la stratégie de l’enseigne. Ils réassortissent les rayons et font de l’encaissement. De la manière où nous allons utiliser les caisses mobiles, le WiFi et la RFID, cela va changer. Vous pourrez payer n’importe où dans le magasin, n’importe quand. Vous pourrez même le faire vous-même puisque nous déploieront des systèmes de self checkout l’année prochaine. Et ce sera vraiment simple, vraiment cool avec la RFID. Vous n’aurez pas à scanner les articles, juste à les poser. »

(…)

« Je crois que le prix des étiquettes RFID, le surcout par rapport aux étiquettes codes-barres actuelles, en est à un point où les bénéfices l’emportent sur le coût additionnel. »

(…)

Ron Johnson, Aspen le 18/07/12  

Pour mémoire, JC Penney opère plus de 1100 grands magasins sur le territoire américain. L’enseigne est en première ligne, avec GS1 et d’autres distributeurs comme Wal-Mart, Macy’s et American Apparel, au sein de l’initiative VILRI pour stimuler et piloter l’adoption de la RFID/EPC dans le secteur de la distribution US.

Galerie | Cet article, publié dans Interview, Témoignage utilisateur, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s